Démarche et actions du club écolo

par Mme Combes

Education au développement durable

Concept du « club écolo »

Tous les ans, les élèves réalisent des décorations de Noël avec des matériaux destinés au rebut et vendent leurs créations sur le marché de Noël (barnum prêté par la mairie). Ces ventes rapportent entre 400 et 600 euros chaque année. Cet argent sert à mener des actions environnementales au sein du collège ou à proximité.
Dans la continuité du projet pédagogique, cela permet de travailler avec les élèves sur l’argumentation et la présentation de leur production, de manière brève et concise ; ceci afin de convaincre d’éventuels acheteurs de l’intérêt de leur démarche : mener une action environnementale dans la ville ou dans le collège et/ou allouer une partie de la somme pour une cause humanitaire. Ces ventes, permettent également à tous, de travailler sur sa présentation personnelle orale, exercice en adéquation avec le travail sur les exposés oraux, la recherche de stage pour les 3èmes ... Pour ce faire, nous consacrons deux heures à la mise en situations (mini- scénettes acheteur/vendeurs)

Outre le fait que ce club permet de mettre à l’honneur les vertus du travail collectif (tous les niveaux sont représentés, l’entraide et la collaboration sont de rigueur …) de découvrir les talents artistiques de chacun, de mutualiser les compétences, il transmet des « éco-gestes » et forme des « éco-citoyens » critiques et responsables ; ceci par le biais de lectures communes et de projections de films donnant lieux à des débats.
Ces créations permettent également de travailler sur des recherches documentaires en SVT et Education au développement durable, de développer des notions de mathématiques (géométrie et espace (3D)), ainsi que des compétences artistiques.
Fréquemment, une exposition a lieu, en fin d’année, à la médiathèque du CEC de Yerres, durant 3 semaines, ceci afin de valoriser le travail des élèves aux yeux de tous. Des flyers, annoncent ces expositions et le journal de la ville relaye l’information.

Ce club remporte un tel succès, que malheureusement, il n’est pas possible d’accepter tous les collégiens souhaitant faire partie du club. Une centaine d’élèves chaque année se portent volontaires ; seule la moitié pourront intégrer le club !